Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Technologie > Les logiciels libres sortent de l’ombre : essayez les !

Les logiciels libres sortent de l’ombre : essayez les !

dimanche 2 juin 2002, par Pierre Mounier

Mozilla, Open Office, Abiword : depuis quelques mois, les logiciels phares du monde libre sont sortis de leur phase de développement pour proposer des versions finales ou sur le point de l’être. Assurément, il est temps de profiter de l’occasion pour se débarasser de l’emprise des logiciels Microsoft afin d’introduire enfin un peu de diversité sur nos bureaux et essayer autre chose, tout simplement.

Oui mais voilà, pour nombre d’entre nous, les logiciels libres sont synonymes de Linux et ce qui nous retient de les utiliser, c’est la peur et l’inconvénient de devoir basculer entièrement d’un système d’exploitation à l’autre, au risque de perdre nos données dans l’opération, d’avoir à effectuer des manipulations que nous ne maîtrisons pas totalement, au risque surtout de perdre nos chères habitudes et le cadre rassurant du desktop Windows. Une crainte compréhensible bien que de moins en moins fondée, mais qu’il est aujourd’hui possible de contourner dans la mesure où un grand nombre de logiciels libres bénéficient désormais d’un portage sous Windows.

Dès lors, pourquoi ne pas tenter une transition en douceur en installant et utilisant des logiciels libres sous Windows, tout en gardant la possibilité de revenir en arrière en cas de problème ou de déconvenue ? Rien de plus simple désormais, en téléchargeant des logiciels directement utilisables sous Windows 98/ME en remplacement des incontournables Office, Word, Outlook Express et autres clients FTP, logiciels de retouche graphiques, lecteurs multimédia.

- Mozilla est un navigateur, lecteur de courrier et de news, éditeur léger de pages HTML tout à fait performant et stable, et s’accompagne d’un client IRC, Chatzilla, pour les amateurs de discussion en direct sur Internet. Une version plus légère est en cours de développement : Mozilla Firebird.
- Open Office 1.0 est une suite bureautique complète (traitement de textes, tableur, éditeur de présentation et de charts) qui ressemble beaucoup à Microsoft Office et qui, donc, ne perturbera pas vos habitudes de travail.
- Filezilla est un client FTP qui vous permettra de transférer en toute simplicité vos fichiers.
- GIMP est un logiciel de retouche graphique semblable à Paintshop Pro, certes moins performant sous Windows que sous Linux, mais qui reste très agréable à utiliser et plein de ressources, Freeamp est un lecteur de MP3 entièrement skinable et peu gourmand en ressources système.
- Abiword pour finir est un logiciel de traitement de texte très simple à utiliser, très léger et plus agréable qu’Open Office pour les petits travaux d’écriture (lettres, articles, prospectus) ne demandant pas une mise en page trop élaborée. Les principaux dictionnaires de langue pour le correcteur orthographique sont joints avec le logiciel.
- Exodus, un logiciel de messagerie instantannée, qui remplacera favorablement ICQ, Yahoo messenger et autres Netmeeting. Il s’appuie sur une protocole libre, jabber, qui permet de ne dépendre d’aucun arbitraire. Et si Exodus ne vous convient pas, il existe une dizaine d’autres logiciels utilisant le même protocole. Il y en a pour tous les goûts. Quand on vous disait que le logiciel libre, c’était la diversité sans pour autant être la Tour de Babel...
- N’oublions pas l’indispensable 7-zip, un logiciel de compression et décompression de fichier alternatif à l’incontournable Winzip, et surtout, beaucoup moins intrusif.
- N’oubliez pas d’aller voir la documentation produite par la Free Software Foundation qui vous expliquera de manière claire et avec pédagogie ce qu’est le logiciel libre et pourquoi il est important de le défendre.

Quid de la compatibilité de ces outils avec les documents édités sous formats propriétaires ? Malgré les difficultés, les développeurs ont manifestement fait des efforts ces dernières années au niveau des filtres d’importation. Ainsi, Mozilla Mail récupère de manière extraordinairement efficace les dossiers, messages et listes de contact venant d’Outlook ou Outlook Express ; il est vrai cependant que les configurations de compte et les règles de filtrage de courrier devront être redéfinies à la main. Pour ce qui est des fichiers .doc édités sous MS Word, nous n’avons eu aucun problème à les faire ouvrir par Abiword ou Open Office.

Pour ceux qui souhaiteraient aller plus loin et ajouter d’autres logiciels à leur panoplie de base, nous ne pouvons que leur recommander d’aller faire un tour sur le site Framasoft qui fournit un annuaire très complet de logiciels libres avec une rubrique spéciale pour ceux tournant sous Windows.

Messages