Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Technologie > Fastbrowser : la crème des navigateurs

Fastbrowser : la crème des navigateurs

mercredi 28 novembre 2001, par Pierre Mounier

Un navigateur sans fioriture, sans gadget inutile, qui facilite la lecture et la consultation des pages web tout en conservant une interface agréable à l’oeil ; voilà à quoi peut se résumer Fastbrowser. Ce n’est pas grand chose apparemment ; pourtant, pour qui a suivi quelque peu l’évolution des navigateurs web depuis plusieurs années, c’est tout simplement du Saint Graal que l’on parle ici. Accompagné d’un module complémentaire de sauvegarde appelé NetPicker, ce logiciel primé par de nombreux sites de téléchargements dont le renommé Tucows, constitue tout simplement ce qu’on fait de mieux pour qui cherche à retrouver une information intéressante dans une masse importante d’information (moi, donc...). Revue des fonction qu’offre cette perle rare qui fonctionne à partir du moteur d’Internet Explorer.

- Un bloc-note intégré : il suffit d’appuyer sur un bouton pour voir apparaître en sidebar un bloc-note où il est possible de copier du texte sélectionné dans une page web que l’on est en train de consulter. Petit bonus, il est possible de coller le code HTML qui correspond au texte.

- Un vérificateur de liens : un bouton permet de vérifier la validité des liens contenus dans une page web, et éventuellement des les afficher sous forme de liste dans la sidebar (puis de les sauvegarder).

- Des outils annexes comme un bouton de traduction automatique qui renvoie au moteur fourni par Google, un gestionnaire de cookies, un pop-up killer, un bouton permettant de naviguer au hasard, fonctionnalités pas vraiment nouvelles mais dont l’utilisation est simplissime et extrêmement rapide grâce à une présentation particulièrement claire.

- Un système de gestions d’onglets : lorsqu’un lien ouvre une nouvelle page (avec une balise de type « _blank »), les navigateurs classiques ouvrent une nouvelle fenêtre et on finit vite par se retrouver submergé par un empilement de fenêtres qui encombrent progressivement le bureau (et font ramer l’ordinateur accessoirement). Fastbrowser pour sa part ouvre les nouvelles pages à l’intérieur de la même fenêtre et ajoute des onglets au bas de celle-ci, permettant de retrouver très rapidement la page que l’on cherche. Ce système de gestion de pages est similaire à celui d’Opera mais encore une fois, la présentation en est meilleure.

- Cerise sur le gâteau, Fastbrowser intègre un utilitaire de gestion de groupes de favoris particulièrement pratique. Ainsi, il suffit de construire des groupes, par exemple thématiques, à partir de plusieurs adresses de pages web, dans la limite de 180 pages. Une fois le groupe de signets constitué, le navigateur permet en un seul clic d’ouvrir simultanément l’ensemble des sites référencés dans un groupe, chacun d’entre eux étant repéré par un onglet. Cette fonctionnalité est tout à fait intéressante car la plupart des études sur les pratiques de consultation du web montrent que les utilisateurs ont tendance a toujours revenir sur les mêmes trois ou quatre sites qu’ils consultent quotidiennement. Tendance d’ailleurs renforcée par les dernières innovations d’Internet Explorer qui présente d’abord les derniers favoris consultés (et cache par défaut les autres). Fastbrowser permet au contraire de retrouver le plaisir de feuilleter vingt à trente sites d’un coup sans perdre de temps à revenir systématiquement dans le menu des Favoris. Très utile sur le web où il faut survoler beaucoup de pages avant d’arriver à une information intéressante.

- Netpicker est quant à lui un logiciel indépendant, mais intégré par un bouton dans Fastbrowser, qui permet de sauvegarder très rapidement des pages web, de les organiser en dossiers, éventuellement de les modifier (il intègre un mini-éditeur web), de les convertir en texte, et de les présenter de manière agréable afin de les retrouver plus rapidement, par exemple en créant automatiquement un index HTML de toutes les pages sauvegardées. Il est de ce point de vue un complément indispensable à Fastbrowser.

Fastbrowser coûte 19$ en version basique et 29$ en version Pro

NetPicker coûte 19$

Une version d’évaluation limitée de chacun des logiciels est disponible sur le site de l’éditeur

Messages