Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Un an après son lancement, Bayosphere se révèle être un échec commercial

Un an après son lancement, Bayosphere se révèle être un échec commercial

vendredi 27 janvier 2006

Le « journalisme citoyen », dont le journaliste Dan Gillmor s’est fait le hérault n’a pas encore trouvé son modèle économique. C’est une des conclusions que l’on peut retirer de la lettre que Gillmor écrit à ses lecteurs, pour leur annoncer la fin prochaine de Bayosphere. Employé par le Mercury News, Dan Gillmor avait eu le cran de démissionner à la suite du succès de son livre, We the media, qui montrait comment les nouvelles technologies de la communication révolutionnait les mécanismes de production et de circulation de l’information. En lançant un nouveau média local, Bayosphere, centré sur la baie de San Francisco, le journaliste voulait mettre en application les idées développées dans son livre.

Intitulé « From Dan : A Letter to the Bayosphere Community », ce texte tire un premier bilan, très intéressant, de ces quelques mois d’expérience et annonce l’investissement prochain de son auteur au sein d’une nouvelle initiative, à but non lucratif cette fois, le Center for citizen media.


Voir en ligne : Bayosphere