Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > A propos de la dictature des moteurs de recherche

A propos de la dictature des moteurs de recherche

mardi 21 mars 2006

Les polémiques à propos de l’influence des moteurs de recherche et singulièrement du premier d’entre eux, Google, se multiplient. Ainsi Kinderstart.com, un site consacré aux soins des tout-petits a vu son classement dans l’index de Google (pagerank) brusquement dégringoler, sans raisons apparente, entraînant une chute notable de sa fréquentation. Or, ce site vit sur la base de revenus publicitaires qui ont donc été réduits d’autant. Estimant qu’il y avait dommage, la société éditrice du site a déposé plainte contre Google, d’une part afin d’obtenir réparation, mais aussi pour obtenir des informations sur l’algorithme de classement, secret, qu’utilise le moteur de recherche.

L’influence que le plus célèbre des moteurs de recherche peut avoir sur le trafic d’un site (on estime généralement que près de la moitié de la fréquentation d’un site en provient) et les variations brusques et inexpliquées du classement qu’il lui attribue fait régulièrement l’objet de discussions. Sur le fond, Google est libre de classer ses résultats de rechercche. Mais la position dominante qui est la sienne sur son secteur, entraîne une situation malsaine, source de responsabilités qu’il n’est sans doute pas prêt à assumer.

D’une certaine manière, un moteur de recherche comme Kratia, qui incite ses utilisateurs à voter sur les résultats de recherche afin d’en modifier le classement, se veulent être une des réponses à cette situation, sans pouvoir faire illusion cependant. Car ce qui est important en l’occurrence, n’est pas tant le principe de classement que le poids relatif d’un moteur par rapport à ses concurrents. A cet égard, les porteurs du projet Quaero qui se veut un contre-poids européen à Google, devraient s’intéresser au moins autant à leur stratégie de conquête d’un public conséquent, qu’au perfectionnement de leur technologie.

Les éditeurs de site Web de leur côté, pourrait peut-être réfléchir aussi à fidéliser une audience dont ils pourraient espérer qu’elle vienne les visiter autrement que par l’intermédiaire d’un moteur de recherche.


Voir en ligne : Mercury News

Messages

  • Une autre trés bonne alternative pour moi est l’utilisation du méta-moteur. France evasion me donne le résultat de ma recherche qu’il trouve sur plusieurs moteurs : yahoo, google, msn, ask, et quelques autres. Mais en plus je peut avoir les résultats depuis un seul des moteurs si je le désire, donc je peut les comparer, un autre outil sympa c’est la possibilité de mettre un site dans mes favoris, et ou bien si par exemple sur ma recherche « photo » certains sites pornographiques apparaissent (je ne sais pas comment ils font !)un lien me permet d’ejecter le site pour toujours ! :-)
    Voila moi je trouve ca une bonne alternative.