Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Flickr et le CPE : fragments d’archive visuelle d’un mouvement (...)

Flickr et le CPE : fragments d’archive visuelle d’un mouvement social

vendredi 24 mars 2006

Flickr est un service en ligne permettant aux internautes de partager et rendre publiques leurs photos en les chargeant sur le système. Un système très ingénieux de description de chaque photo par leur auteur au moyen de mots-clés (« tags ») permet de constituer des flux de photos (« photostreams ») par sujet, par auteur, par sujet et auteur...

Extrêmement populaire, Flickr finit par constituer une véritable archive visuelle du monde contemporain qui doit faire les délices des sociologues et historiens du temps présent. L’intérêt du système est évident pour ce qui concerne les mouvements sociaux déclenchés par l’adoption du CPE qui dispose de son propre tag. Le photostream ainsi constitué s’alimente à plusieurs sources : véritable coloriste, Hugo présente des photos hypersaturées, parmi lesquelles une remarquable série de clowns-CRS déconstruisant par leur simple présence la terreur que provoque habituellement le déploiement de la violence d’Etat. D’autres, comme Vincent Arsenault ou François Planche, livrent des instantanés pris de l’intérieur des manifestations, des photos ordinaires de gens ordinaires qui constituent des témoignages passionnants sur ce qui s’y passe.

Et puis il y a les photos au coeur du sujet ; c’est le cas de celles qui propose Perspikace, qui a publié quasiment en temps réel des clichés de l’occupation de la Sorbonne, pris de l’intérieur. Le Laboratoire d’Histoire Visuelle Contemporaine (Lhivic) de son côté, dispose depuis quelque temps déjà d’un compte sur Flickr qu’il alimente régulièrement. C’est donc tout naturellement qu’on a y a vu apparaître des photos de l’occupation de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales avec une série consacrés aux graffitis et banderoles qui y ont été déployées pour l’occasion. Un récent billet signé André Gunthert analyse avec pertinence la manière dont ces photos ont été reçues par le public.


Voir en ligne : Flickr