Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Emergence de la culture du clip

Emergence de la culture du clip

dimanche 26 mars 2006

C’est le phénomène que décrit Michael Geist, juriste canadien spécialisé dans les questions de propriété intellectuelle, dans un article publié conjointement par le Toronto Star et la BBC. Car après les blogs et le podcast, c’est le partage par les utilisiteurs de très courtes vidéso, au moyen de nouveaux services comme YouTube, Google Video et MSN Vidéo, qui est en train de se développer très rapidement.

Michael Geist identifie trois types de films : les vidéos amateurs, les montages, et les extraits d’émissions de télévision que les internautes peuvent ainsi partager publiquement. Il précise que dans tous ces cas, la durée des vidéos est considérablement inférieure à la plupart de films diffusés habituellement, que ce soit dans les cinémas ou sur les chaînes de télévision. Cette explosion des usages constitue pour lui une sérieuse remise en cause du contrôle sur les contenus audiovisuels que revendiquent les diffuseurs parce qu’au moment où ils se lancent dans la mise en place de services de vidéo à la demande, ils se trouvent concurrencés par des contenus amateurs, quelquefois créés à partir de films commerciaux. Il faudra bien que les acteurs et la loi elle-même argumente-t-il, prenne acte de ce nouvel état de fait, et s’adapte à des utilisateurs qui ne veulent plus simplement consommer des vidéos, mais aussi les partager et les re-créer.


Voir en ligne : Michael Geist