Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Amnesty International défend la liberté d’expression sur Internet

Amnesty International défend la liberté d’expression sur Internet

mardi 29 août 2006

« Irrépressible (irrepressible) adj. Qu’on ne peut réprimer ou contenir. ». C’est sous cette bannière qu’Amnesty International, la célèbre association de défense des droits civiques dans le monde, a choisi de placer sa nouvelle campagne. Il s’agit tout simplement de défendre la liberté d’expression sur Internet en signant un manifeste, ou, éventuellement, en plaçant sur son site ou son blog, une petite bannière publicitaire qui, au lieu de vanter les mérites de tel ou tel produit commercial, affiche tout simplement un extrait d’un des nombreux textes qui ont été censurés du fait de gouvernements autoritaires.

Cette campagne est un signe important. Elle indique qu’après des années d’indifférence, les acteurs traditionnels de la défense des droits de l’homme commencent à prendre conscience des enjeux que le Réseau porte sur cette question. En France, l’association Reporters Sans Frontière par exemple a, plus tôt que les autres, compris qu’Internet constituait un moyen très puissant pour les dissidents de nombreux pays de diffuser informations et opinions. A contrario, la Ligue des Droits de l’Homme s’est constamment méfié d’un media qu’elle a identifié pendant très longtemps uniquement comme vecteur de propagande néo-nazi.

On imagine que les associations spécialisées, comme l’Electronic Frontier Foundation, qui se bat sur ce front depuis des annédes, peuvent se réjouir d’être rejointes enfin par des porte-paroles plus populaires et prestigieux de la conscience internationale.


Voir en ligne : Amnesty International