Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Nicolas Sarkozy aux prises avec le happy slapping

Nicolas Sarkozy aux prises avec le happy slapping

vendredi 9 mars 2007

La démultiplication des moyens de d’enregistrement photographique ou vidéo sur les téléphones portables a engendré une nouvelle forme de délinquance particulièrement perverse, connu sous le nom de happy slapping. Pratiquée essentiellement par des adolescents, le happy slapping consiste à frapper gratuitement un individu quelconque (rencontré au hasard ou non), afin d’enregistrer la scène et la diffuser par l’intermédiaire des réseaux de téléphone portable ou par Internet. Soucieux de combattre le plus rapidement possible toute nouvelle forme de délinquance, l’actuel Ministre de l’Intérieur, par ailleurs candidat aux élections présidentielles, a rédigé un article spécialement consacré à ce phénomène de société dans sa récente loi sur la délinquance. Cet article assimile en effet le fait d’enregistrer et de diffuser une séquence vidéo montrant des actes violents comme une forme de complicité, punie de 5 ans d’emprisonnement, à moins d’être journaliste professionnel.

Cette disposition a des effets de bord considérable sur la liberté d’expression, et en particulier la pratique du journalisme citoyen, appelé à se développer avec Internet. Il apparaît donc par exemple, au grand étonnement des média étrangers, que le fait de filmer des violences policières, à moins d’être professionnel, peut entrainer des poursuites. Avec la loi Sarkozi, l’affaire Rodney King aurait abouti à l’emprisonnement du filmeur plutôt que des policiers.

L’article anti-slapping, que le Conseil Constitutionnel a jugé valide, provoque un nombre considérable de débats...à l’étranger pour la plupart. En France, c’est une association représentant les internautes, la Ligue Odebi, qui oppose pour l’essentiel une certaine résistance. Reporters Sans Frontières s’est récemment associé à la protestation et dénonce une forme d’attaque contre le journalisme citoyen et l’information citoyenne


Voir en ligne : Ligue Odebi

Messages