Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Univers virtuels et business

Univers virtuels et business

mardi 19 juin 2007

Les univers virtuels se développent. On parle beaucoup de Second Life, mais il en existe plusieurs dizaines d’autres, quelquefois plus riches et plus performants. Cela fait maintenant plusieurs années qu’un certain nombre de sociétés commerciales ont tenté de s’y implanter pour que leurs marques soient représentées. Rien de plus logique puisque ces univers sont fréquentés par des publics nombreux, mais surtout éminemment réceptifs.

La démarche est pourtant loin d’être évidente pour la plupart des entreprises. Au delà de la simple compréhension de ce qu’est un univers virtuel, y ouvrir un espace propre demande une certaine maîtrise de ses règles de fonctionnement. Par ailleurs, ces univers sont loin d’être stabilisés. En constant développement au niveau technique, les usages qui s’y développent sont quant à eux dans une phase complètement exploratoire. Evoluer dans de tels environnement demande une compétence, un temps et une attention que la plupart des entreprises n’ont pas nécessairement.

C’est pour cette raison qu’est organisé, le 25 septembre à Paris, un séminaire dédié à Second Life et aux autres univers virtuels.

« L’objectif de ce séminaire est de présenter en détail les meilleures pratiques des marques présentes dans Second Life et d’étudier le potentiel des autres univers virtuels (Habbo Hotel, Entropia Universe, Taatu, Virtual Laguna Beach, IMVU, Multiverse, Kaneva…).

Ce séminaire professionnel s’adresse aux annonceurs, aux agences et aux différents acteurs qui s’interrogent sur les domaines d’application business, marketing et branding au sein des univers virtuels. »

L’organisateur est Fred Cavazza , un consultant spécialisé dans le domaine du e-business et de l’usabilité des sites web marchands. Cavazza est aussi l’auteur d’un blog très avisé sur le sujet.

Nous sommes dans le monde du commerce. Ce séminaire n’est donc ni gratuit, ni ouvert à tout le monde : 1000 euros hors taxe pour une inscription avant le 15 juillet . Le nombre de participants est limité à 40.

Pour tous ceux qui ne pourront pas participer, c’est-à-dire la plupart d’entre nous -, il existe un blog préparatoire à l’événement qui s’annonce déjà passionnant.


Voir en ligne : Virtual Paris 2007