Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Des nouvelles de Persée

Des nouvelles de Persée

mardi 18 mars 2008

Il y a 3 ans, Homo Numericus annonçait la naissance dePersee.fr, un portail de revues en sciences humaines et sociales mis en oeuvre par la direction des bibliothèques du ministère de la recherche. Spécialisé sur le travail de numérisation rétrospective à partir des exemplaires papier des revues, ce portail s’est depuis considérablement développé. Il met aujourd’hui à disposition du public une cinquantaine de revues en libre accès.

C’est hier, au Salon du Livre, que Persée a dévoilé au public la nouvelle version de son portail. Proposé encore en version Beta, Persée 2 s’inspire hardiment des innovations du Web 2.0. Outre l’interface renouvelée, plus dynamique, plus légère, on voit en effet apparaître des fonctionnalités qui incitent les lecteurs à contribuer et enrichir les documents. Chaque utilisateur enregistré se voit en effet proposer un « espace de travail personnel » au sein duquel il peut gérer l’historique de ses recherches et de ses consultations. Dans ce cadre, il est invité à décrire au moyen de mots-clés les articles qui collectionne dans son espace. Ces mots-clés alimentent un classique nuage de tags qui propose un mode différent de navigation dans le corpus.

Plus osé, le portail propose au lecteur un outil qui lui permet d’annoter les différentes pages des articles qu’il lit, ainsi que de créer de nouveaux documents qu’il peut rédiger et partager directement à partir de son espace de travail avec d’autres utilisateurs. D’autres outils intéressants sont proposés au public lecteur : la présence d’un agrégateur de fils RSS par exemple, mais aussi d’un système de liens automatiques permettant de naviguer d’un article à un autre en suivant les citations croisées des articles entre eux, complète utilement la palette.

Tous ces outils seront-ils effectivement utilisés ? Peut-être pas systématiquement. Ils ont néanmoins le mérite d’inciter les lecteurs à développer de nouveaux usages. Ils ont ainsi une vertu pédagogique qui ne peut être pleinement réalisée que si Persée reste ouvert à l’interconnexion avec d’autres plate-formes de services que les lecteurs peuvent lui préférer. Les responsables du portail ont en tout cas affirmé être conscients de cette question, à laquelle ils leur importent de répondre, comme acteurs publics.


Voir en ligne : Persée 2.0

Messages

  • Contrairement à Geoportail ou Quaero, Persée a toujours été développé de manière assez discrète mais finalement très efficace. L’intégration des résultats Persée dans Cairn, par exemple, est vraiment réussie. La liste des revues disponibles contient des titres essentiels, l’idée du JSTOR OA fait son chemin.

    Dans cette v2, le seul truc un peu lourd me semble être le fait qu’il faille déplier les tables des matières section par section (pour faire un essai, naviguer dans les archives des Annales de 2002).

    • "Dans cette v2, le seul truc un peu lourd me semble être le fait qu’il faille déplier les tables des matières section par section"

      En étant identifié, il est possible de définir ses préférences et par exemple spécifier l’ouverture automatique des tables des matières.