Comprendre la révolution numérique

Accueil > Rubriques > Le téléphone est-il l’avenir du numérique ?

Le téléphone est-il l’avenir du numérique ?

mardi 19 mai 2009

C’est ce qu’on pourrait penser à la lecture des nombreux articles qui exposent tout à la fois l’arrivée sur le marché de nouvelles machines plus performantes, mais aussi le développement de nouvelles application porteuses de nouvelles fonctionnalités, et enfin l’explosion de nouveaux usages toujours plus variés.

Du côté des machines tout d’abord.

C’est incontestablement l’arrivée de l’Iphone qui a créé un phénomène de rupture sur le marché. Très différent - en taille, en ergonomie, de ses concurrents, la machine proposée par Apple a provoqué dans le secteur du téléphone portable le même bond en avant que la Macintosh dans celui de l’ordinateur personnel en 1984, et l’Ipod pour les lecteurs portables de musique quelques décennies plus tard. On pouvait pourtant être sceptique sur la capacité de la firme de Cuppertino à prendre pied dans un domaine où des poids lourds industriels - Nokia, Motorola, Mitsubishi- étaient installés depuis longtemps. Aujourd’hui, on apprend qu’Apple s’apprête à concevoir et produire ses propres puces afin d’avoir la maîtrise sur leurs adaptation au produit qui les contient.

Kane, Yukari, et Don Clark. “In Major Shift, Apple Builds Its Own Team to Design Chips - WSJ.com.” Wall Street Journal, Avril 30, 2009. http://online.wsj.com/article/SB124....

L’Iphone n’a pas réussi à s’imposer en étant meilleur que ses concurrents. Ni sur le plan technique (il ne brille gère par ses performances en matière de téléphonie), ni par son prix, très élevé. L’Iphone s’est bien plutôt imposé en changeant le concept même de téléphone portable, qui ne sert aujourd’hui plus seulement à parler de vive voix à ses correspondants, mais aussi, et parfois d’abord, à faire bien d’autres choses.

On connaissait le SMS. Jean-Marc Manach, dans Internet Actu nous montre à quel point cette fonctionnalité joue un rôle important pour l’appropriation du téléphone portable dans les pays du sud.

Manach, Jean-Marc. “Les pays pauvres réinventent le SMS, et l’avenir des mobiles | InternetActu.net.” Internet Actu, Mai 4, 2009. http://www.internetactu.net/2009/05....

On connait la fonction d’appareil photo ou de mini-caméra qui permet à tout un chacun d’immortaliser une scène dont il est témoin, à l’exemple de l’atterrissage catastrophe du Boeing d’US Airways dans l"Hudson au mois de janvier dernier. Les images prises sur le vif par des témoins anonymes avaient été instantanément diffusées sur un Internet via Twitter en particulier (et le service associé Twitpic). Ici, la connexion 3G dont bénéficient aujourd’hui un grand nombre de téléphones portables change la donne de l’usage de ces appareils.

Lamont, Ian. “Plane lands on the Hudson, and Twitter documents it all.” Computerworld, Janvier 15, 2009. http://www.computerworld.com/action....

Et l’Iphone ne manque pas de bénéficier de ce type de connexion (outre une connexion wifi peu courante sur ce type de machine) pour inciter ses utilisateurs à s’en servir pour bien autre chose que téléphoner. Ils peuvent s’en servir pour lire par exemple. Des livres. C’est en effet la grande surprise de ces derniers mois : alors que le monde de l’édition ne bruissait que des e-book reader, ces tablettes électroniques reposant sur l’utilisation des technologies d’encre électronique - Cybook de Bookeen, Reader de Sony, Irex d’Iliad, voire Kindle d’Amazon, c’est en réalité l’Iphone qui a créé la surprise en se positionnant comme un excellent outil de lecture L’application Stanza qui permet de transformer son téléphone en véritable tablette de lecture a joué un rôle important dans cette évolution. Si bien qu’aujourd’hui nous apprend le site Actualitté, le téléchargement d’e-books prend une part considérable parmi toutes les applications téléchargées dans l’App store d’Apple.

Actualitté. “AppStore : La croissance des ebooks explose les autres applications.” Actualitté, Avril 20, 2009. http://www.actualitte.com/actualite....

Mieux, une application permet désormais de lire sur son iphone les fichiers que l’on aura téléchargé pour son Kindle, signe de la capacité qu’a la petite machine de phagocyter éventuellement les écosystèmes développés par d’autres.

Svensson, Peter. “TECH TEST : Kindle e-book reader for the iPhone.” The Daily News, Avril 11, 2009. http://www.thedailynewsonline.com/a....

Nous ne sommes sans doute pas au bout de nos surprises, car en se dotant de moyens de capture de l’information comme un objectif photographique et une caméra, puis en ajoutant la connexion à Internet à la communication par voix, le téléphone a ajouté bien des possibilités d’usages nouveaux à ceux qu’on lui connaissait. Mais il ne fait pour l’instant pas grand chose d’une dimension pourtant évidente : celle de la localisation, que ce soit par rapport aux antennes-relais, ou, avec plus de précision, en enbarquant un système GPS. Un article du New York Times montre de manière très convaincante comment l’exploitation simultanée de toutes les fonctionnalités du téléphone avec la géoloalisation conduira celui-ci a être le vecteur de construction d’une "réalité augmentée" par laquelle l’utilisateur bénéficiera d’information supplémentaires sur son environnement physique immédiat.

Markoff, John. “The Cellphone, Navigating Our Lives.” The New York Times, Février 17, 2009, sec. Science. http://www.nytimes.com/2009/02/17/s....

La révolution promise du téléphone peut fasciner. Elle ne permet pas d’occulter les quelques revers de la médaille. D’abord, sur le plan sanitaire, l’utilisation permanente, partout et tout le temps de ces appareils multiplient les émissions d’onde dont on ne connaît pas exactement la nocivité. L’organisation en ce moment même d’un "Grenelle des ondes" en présence notamment de l’association Robins des toits manifeste clairement les limites éventuelles que l’on pourrait imposer à ce développement.

Guerrier, Philippe. “Grenelle des ondes : les antennes-relais restent un sujet sensible.” Vnunet, Mai 19, 2009. http://www.vnunet.fr/news/grenelle_....

Sur un tout autre plan, certains s’inquiètent - ont-ils tort ? - du développement de l’usage presque exclusif du téléphone portalbe pour accéder à Internet. Car si le téléphone permet de recevoir de l’information dans de bonnes conditions, il ne permet d’en émettre avec autant de facilité qu’un ordinateur équipé d’applications d’édition de contenus et d’une disposition matérielle plus confortable. Bref, ce qui est dénoncé, c’est clairement une évolution vers un Minitel 2.0, bien loin des principes "génératifs" pour reprendre le terme proposé par Jonathan Zittrain dans son ouvrage The Future of Internet.

Manach, Jean-Marc. “Le web mobile sera-t-il plus qu’un Minitel amélioré ? | InternetActu.net.” Internet Actu, Mars 27, 2009. http://www.internetactu.net/2008/03....

Si c’était le cas, la montée en puissance du téléphone comme objet communiquant multi-usages signifierait très clairement un changement significatif par rapport aux promesses que pouvaient présenter les réseaux de communication numériques il y a quelques années encore.


Voir en ligne : Internet Actu

Messages

  • Je pense qu’il est plus approprie de parler de smartphone que de téléphone.. Oui le iphone a revolutionné la facon d’utiliser un téléphone, mais c’est plus que cela, un smartphone regroupe plusieurs appareils et applications : gps, guides touristiques, jeux, infos, bourse, musique, photos et meme radio ! C’est un véritable outil multimédia, le téléphone n’est qu’une option... Il ne remplace surement pas un ordinateur sur lequel on peut vraiment travailler, mais il vous permet d’avoir vraiment un guide touristique, des infos de vols, repérer les toilettes publiques les plus proche, écouter la radio, voir vos mails, un appareil photo et tout ce dont vous avez besoin juste dans votre poche ! Oui, les Smartphones sont vraiment l’avenir du numérique de par leur flexibilité, leurs capacités ne sont limités qu’a l’imagination des créateurs d’applications.

  • Article intéressant !

    Je possède personnellement un Iphone et ce genre d’outils à changer ma façon de communiquer que ce soit dans mon milieu professionnel ou personnel... Avant je me servais du téléphone pour téléphoner et pour envoyer des sms. Maintenant avec l’Iphone je n’envoie plus aucun sms (ou alors pratiquement plus), tout passe par email. C’est plus simple, plus pratique, on peut y ajouter des pièces-jointes, on peut ouvrir des pièces-jointes... Le fait de pouvoir accéder à Internet est un régal, la vitesse est « correcte », et l’utilisation assez plaisante. On parlait il y a quelques années d’un marché web avec les mobiles, j’étais vraiment perplexe. Apple m’a montré le contraire. Ils ont révolutionné les mobiles. Aujourd’hui d’ailleurs quand on possède un iphone on ne dit pas « j’ai un téléphone » mais « j’ai un iphone »... Le marché des mobiles nouvelle génération va révolutionner internet, il n’y aura pas 1 réseau mais 2 réseaux. Il faudra que les sites s’adaptent à cette montée en puissance du surf sur les mobiles.

    • Je suis également possesseur d’un Iphone comme vous dites, et non d’un téléphone portable de type « Iphone » car il est vrai que le nom de ce téléphone sert de référence à lui seul, un peu à la manière dont on dit un « frigidaire » en oubliant que frigidaire était une marque à l’époque mais qu’elle a tellement révolutionné ce produit que la marque est devenu référence. Je pense que le téléphone est une partie intégrante de l’avenir du numérique.. les créateurs de téléphones portable sont je trouve en avance concernant les fonctionnalités qu’ils proposent sur leurs modèles par rapport aux réseaux cellulaires, comme Orange, SFR ou Bouygues en France car la qualité des réseaux GSM actuels ou DCS1800 pour Bouygues ne sont pas au rendez vous... cela n’engage que moi. depannage informatique paris

    • L’iphone a révolutionné le marché, mais pas à cause de ces « capacités » technologiques. Apple a tout réinventé : une surface tactile multipoint, une détection des mouvements et non plus seulement des clics, une gestion de l’inclinaison, et bien entendu une interface simplissime et ergonomique. Voila pour moi les raisons de son succès. Il suffit d’essayer de surfer sur Internet avec d’autres modèles de téléphone pour se rendre compte du fossé qu’il existe entre l’Iphone et les autres téléphones (que les autres constructeurs espèrent bien combler rapidement).

  • On me parle de la combinaison d’un appareil du genre Ipod touch sur lequel on a touts les logiciels chouetttes et bien pensés à la façon Apple, auxquels on ajoutera Skype si souhaité... mais à côté un téléphone portable tout à fait simple (style Nokia de base) pour téléphoner (et envoyer des SMS) afin de ne pas être obligé de mettre l’interlocuteur « en attente » pendant qu’on cherche un numéro, l’agenda... En tant qu’utilisateur d’un Iphone, il est vrai qu’avoir toute ma vie avec moi ne facilite pas des choses si pour l’acceder c’est compliqué.

    • je suis passer par hasard sur votre blog, la qualité de votre article à attirer mon attention, et je me permets de vous laissez un commentaire pour vous encourager a continuer, merci et bonne continuation :)

      william hill casino

    • Je pense qu’il est plus approprie de parler de smartphone que de téléphone.. Oui le iphone a revolutionné la facon d’utiliser un téléphone, mais c’est plus que cela, un smartphone regroupe plusieurs appareils et applications : gps, guides touristiques, jeux, infos, bourse, musique, photos et meme radio ! C’est un véritable outil multimédia, le téléphone n’est qu’une option... Il ne remplace surement pas un ordinateur sur lequel on peut vraiment travailler, mais il vous permet d’avoir vraiment un guide touristique, des infos de vols, repérer les toilettes publiques les plus proche, écouter la radio, voir vos mails, un appareil photo et tout ce dont vous avez besoin juste dans votre poche ! Oui, les Smartphones sont vraiment l’avenir du numérique de par leur flexibilité, leurs capacités ne sont limités qu’a l’imagination des créateurs d’applications.

      Grattage gratuit

  • Pour moi un téléphone ai avant tout pour téléphoner, trop concentrés de fonction le rend plus complexe et aussi plus fragile.Link Ninja
    Guide casino
    referencement
    pagerank
    Annuaire referencement
    jeux de baccara
    Ange
    freeglobes
    Le roi du poker
    France bresil 98

  • Bonne analyse globale mais j’aimerais y apporter quelques éléments sur lesquelles mon opinion diverge.

    Effectivement nous pouvons légitimement nous poser la question de la place du téléphone dans le monde numérique. Mais dire que seule la catégorie « téléphone » représente cet avenir, je ne suis pas d’accord.
    Avec l’arrivée récente de l’iPad (même si les tablettes tactiles existaient bien avant), nous assistons véritablement à un aperçu de la convergence des appareils dit « numériques ».
    Il est vrai que l’iPad n’est pas un téléphone mais dans sa version 3G il permet effectivement de se connecter partout. A mon avis la tablette tactile représente plus l’avenir du numérique que le téléphone en lui-même.
    Les appareils du genre téléphones, tablettes tactiles, gps... sont voués à fusionner pour amorcer une convergence de la machine tout-en-un.

    Cordialement

  • En seulement un an, le téléphone portable basique paraît complétement dépassé et enterré avec les avancées des ultra-portables et de l’iPad.

    Youtube Broadcast Yourself Guide web